Categories Reportages

Un road photo trip au Texas

Un reportage commandé par les Éditions du Signe. Visitez leur site et constatez leur nombre impressionnant de titres qu’ils proposent: Beaux livres, BD, Alsatiques…

Le diocèse de Fort Worth fêtera prochainement ses 50 ans.

Et pour célébrer ce jubilé, les Editions du Signe lui consacrent un beau livre. La partie rédactionnelle a été confiée à un journaliste américain, Jerry Circelli. Quant à moi, ma mission est de sillonner pendant trois semaines, le Nord du Texas avec pour seuls éléments une carte et un lien vers un site bien nommé « Parish Finder » qui recense toutes les églises, adresses, numéros de téléphone et e-mails des prêtres. Une mission qui ressemble beaucoup à un défi.

Carte du diocèse de Fort Worth

Tout d’abord, organiser les itinéraires depuis la France.

Le diocèse de Fort Worth s’étend sur un territoire de 350 miles par 450 miles et compte 95 paroisses. Avant le départ trans-Atlantique, il faut estimer et optimiser au mieux les trois semaines de reportage. Au programme: 4 à 5 églises par jour.

Dimanche 26 novembre, arrivée à Dallas. Et début de l’aventure.

A la recherche des clefs….

Les églises sont fermées à clefs. Heureusement, les plus importantes et les plus nombreuses ont un bureau ou secrétariat comme ici à Aledo. Le bureau et le service communication de la paroisse Holy Redemeer se trouvent à droite du bâtiment…

Fort Worth diocese

Holy Redemeer parish at Aledo

Mais il y a aussi des paroisses plus modestes…. Sans secrétariat, sans bureau… Comme ici à Megargel.

Fort Worth Diocese

Saint Mary Of Assumption Megargel

 

Donc, pour ces paroisses, je suis partie à la recherche des personnes bénévoles qui entretiennent l’église. Les villes étant plus petites et la plupart des concitoyens pratiquants, il était assez facile de trouver un paroissien qui m’orienterait vers la personne idoine.

Je ne sais pas combien de miles j’ai parcouru, (je n’ai pas réussi à mettre le compteur à zéro), en revanche, j’ai passé plus d’une cinquantaine de coups de fils (merci Free et son forfait illimité à l’international) pour organiser les rendez-vous.

Des architectures très variées

A l’intérieur: silence, sérénité et encens….

Recueillement, paix, confiance

Des chemins de croix grandeur nature et d’autres plus conventionnels….

De la tolérance…. Une Vierge à l’enfant au « teint halé ».

Statue Vierge noire

Une présentation du Christ  sur la Croix originale mais un peu perturbante.

Christ en bois

« Honoré de Balzac is a Genius !  » dixit le prêtre de la paroisse de Lindsay. Et oui avec mon accent bien français difficile de cacher mes origines mais je ne m’attendais pas à trouver un lecteur inconditionnel de Balzac aux fins fonds du Texas. Lindsay est une petite ville. Et le projet du prêtre est de lire l’oeuvre de Balzac en français. Il méritait donc que je mette en avant son église aux heures crépusculaires

Fort Worth

Pour conclure cet article, j’ai beaucoup apprécié les silences, les odeurs de cire et d’encens, le recueillement des personnes venues prier. J’ai rencontré pendant ce voyage des personnes serviables, solidaires, généreuses. J’ai assisté à des messes en espagnol, à la célébration de Our Lady Of Guadalupe le 12 décembre. J’ai eu la chance d’entendre des répétions de l’Ave Maria pendant que je photographiais l’intérieur de l’église Holy Name Of Jesus.

Les journées ont été très intenses mais aussi très riches.

 

Share