Réaliser un portrait photographique, c’est bien plus que « prendre une photo ». C’est une relation qui se noue le temps d’une séance.

Je trouve que l’expression « prendre une photo » n’est pas adaptée dans le cas de la photographie de portrait. On ne prend rien. Il s’agit d’échanger simplement… Et de se révéler tout doucement.

Finalement, c’est un rendez-vous entre deux personnes, qui ne se connaissent pas mais qui vont coopérer pour donner leur maximum pour un but commun: une image réussie.

Le portrait: une rencontre avant tout

Se faire photographier n’est pas une mince affaire. Je m’applique à créer un climat convivial, à instaurer la confiance tout en discutant du travail de la personne, de ses loisirs, de ses passions. J’aime observer la façon dont parlent les gens, épier la gestuelle. Comment se placent naturellement les mains pendant que nous discutons ? Timidement nouée, dans les poches ou au contraire très mobiles ? Ensuite, je demande au modèle de se placer dans la lumière et de reprendre l’un des gestes ou une attitude que j’ai remarqués. La pose doit être la plus naturelle possible, donc très confortable.

Le portrait d’entreprise: deux images à montrer

Dans un premier temps, il y a un portrait individuel pour les réseaux sociaux, la signature du mail… Puis il y a la photo d’équipe.

  • La photo individuelle reste, dans la plupart des cas, conventionnelle. Cadrée serrée, en buste ou en très gros plan, elle sert à présenter la personne.
  • La photo de l’équipe est nettement plus dynamique et créative. Selon le message qu’on souhaite faire passer, l’image qu’on veut donner, le métier qu’on représente les attitudes et la gestuelle seront différentes. On peut choisir un format panoramique ou carré, sur fond blanc ou imitant les affiches de cinéma, jouer avec les lettres du logo ou sans accessoire…

La prise de vues: mode d’emploi

Je me déplace au sein de votre entreprise avec mon matériel de studio: fond blanc et éclairage. Votre lieu de travail sera mon studio, je m’adapterai à l’espace disponible. Je mets en place une lumière simple et efficace, une grande boîte à lumière placée latéralement. Techniquement, un espace de 2,50×3,00 m peut être confortable.

Chaque personne est photographiée individuellement. Je place l’appareil sur un trépied pour que tout le monde soit pris à la même distance et à la même focale. Je commence en général par la photo en pieds qui sera utilisée pour reconstituer le groupe. C’est une photo en mouvement, par conséquent moins figée, ce qui permet de mettre la personne à l’aise. Puis je fais le portrait plus serré…

Le temps nécessaire pour photographier chaque personne est assez court: moins de dix minutes.

La post-production

Toutes les images individuelles sont détourées, retouchées et réunies pour constituer la photo de l’équipe.

On gardera soit un fond uni ou un arrière-plan (logo, bâtiment, paysage…) selon ce qui a été convenu à la commande.

Les avantages de cette méthode de prise de vues

  • on évite le cliché de la photo scolaire
  • aucune personne n’est cachée, tout le monde a la même importance
  • aucune ombre disgracieuse produite par le voisin, tout le monde reçoit la même lumière
  • si un nouveau collaborateur rejoint l’équipe, on peut le rajouter (et inversement)